Le blog d'Erwan et Angélique, récit de nos pérégrinations étape par étape

voyage de six mois à travers l'asie, récit de nos pérégrinations étape par étape

10 avril 2009

En Avril ne te decouvre pas d'un fil ....

Au Vietnam depuis plus de deux semaines, les etapes se suivent mais ne se ressemblent pas. Seul fil conducteur, le temps: plusieurs orages mais pas un jour de ciel bleu... On a meme redecouvert les joies du rhume!
23 mars 2009, le passage de la frontiere de Tay Trang, la plus septentrionale entre le Laos et le Vietnam fut une fois de plus epique. Huit heures pour effectuer 80 kilometres, mais surprise les douaniers sont forts sympathiques et nous apprennent nos premiers, mais neanmoins essentiels, mots de vietnamiens a savoir:  "bonjour", "au revoir", "merci", "combien ca coute?". Puis apres une nuit a Dien Bien Phu et deux jours sur les pistes caillouteuses du nord, nous approchons de Sapa. Approcher ne veut pas dire apercevoir, car nous sommes bel et bien dans les nuages et il nous faudra encore deux jours de patience avant de distinguer le moindre sommet. Le nord du Vietnam est peuple d'une multitude d'ethnies, d'origine et de langue parfois extremement differentes et qui se distinguent par leurs coutumes vestimentaires. Les plus frequemment rencontres sont les Hmong noirs, aux vetements a dominante indigo et les Dao, reconnaissables a leur coiffe rouge.

Vendeuses_Hmong__Sapa

Sapa, petite cite des montagnes avec son air de Chamonix (On comprend pourquoi on parlait a l'epoque indochinoise des "Alpes Tonkinoises"), ou entre les averses, on profite de belles ballades, au milieu des rizieres en terrasses, en discutant avec les femmes "Hmong". Adorables mais la discussion n'est jamais desinteressee! Comme souvent, l'objectif est de nous vendre un "petit quelque chose", pas forcement traditionnel d'ailleurs puisque qu'elles soient d'origine Hmong, Muong, ou Dao, c'est a peu pres la meme chose, sans doute issu de l'usine locale. Dommage, puisque les reels tissus traditionnels sont magnifiques.
L'express de la reunification nous conduit en gare d'Hanoi apres 10 heures de trajet sur un siege en bois entoures de commercants vietnamiens qui font la navette avec la Chine pour rapporter portables et autres objets "made in China". Precisons que la biere coule a flot, et que les vendeurs de the et de pipe a eau (pipe a opium reconvertie dans le tabac) font recette.

Train_Hanoi_Sapa

Hanoi, la capitale nous offre de belles ballades dans les rues de sa vieille ville et on s'amuse a traverser ses rues a theme a la recherche de celle qui nous permettra de trouver drapeaux et bobine de fil afin de customiser nos sacs. On y rencontrera aussi Marie-Jo et Daniel, jeunes retraites du sud-ouest qui, apres avoir ecume l'Amerique du Sud, ont la chance de passer cet hiver sous le soleil vietnamien (ce n'est pas une blague, il parait qu'ils en ont eu.. quoique avec les gens du sud, faut parfois se mefier...) et ils ont bien raison!. Grace a eux, on sortira aussi de ce voyage un peu plus intelligent, car on sait desormais jouer au Rami. Un bon moyen de passer le temps les jours de pluie, et ils sont nombreux! On decouvre enfin le musee d'ethnologie, realise en partenariat avec le musee de l'homme a Paris, et remarquablement reussi... et on ne dit pas ca pour excuser Angelique d'y avoir vomi les calamars de la veille.

Temple_de_la_litterature__Hanoi

Pour le premier avril, nous devions partir en excursion pour deux jours en baie d'Halong, mais les poissons d'Avril vietnamiens sont caustiques... En effet, le chauffeur du minibus nous a oublie et nous avons du hausser le ton pour se faire rembourser. De rage, on decide de rejoindre la gare routiere d'ou part le bus local pour Halong... 4 km sous une pluie torrentielle, bienvenue au pays du poncho! Apres 6 heures sur des ballots, bien coinces au fond du bus, il nous depose encore une fois au bord d'une bretelle d'autoroute, devant une bonne dizaine de moto-taxi a la solde des hotels du centre. L'excursion reservee a Halong meme n'avait rien a voir avec celle que nous devions realisee initialement, bien au contraire, mais meme sous la brume et dans ces conditions, la baie d'Halong reste grandiose.

Combat_de_coqs__baie_d_Halong

Et puis, c'est ravis qu'on y a retrouve Bernard et Violette (l'oncle et la tante d'Erwan), pour un diner de fruits de mer succulents!

Bernard_et_Violette__Halong

La specialite locale est la mante religieuse de mer, le "be be", sorte de langoustine rotie au gingembre et a la citronnelle. Mr Van Song, le proprietaire du restaurant a d'ailleurs ete notre ange gardien dans cette ville puisque ses precieux conseils nous ont permis de rejoindre sans encombre Ninh Binh, 200 km plus au sud, et surnommee la baie d'Halong terrestre, tout aussi impressionnante avec ses falaises karstiques baignant des rizieres a perte de vue. A cette occasion, on se pose pour dejeuner dans un routier local, ou on nous sert une cuisine sublime et ou, oh surprise, on doit rouler nos nems nous-meme. Un coup d'oeil sur nos voisins, bien imbibes de Vodka, et puis on se lance ce qui ne manque pas de les faire beaucoup rire!

Baie_d_Halong_terrestre__Ninh_Binh

Pour le plaisir des histoires, on ne resiste pas a l'envie de partager une partie de celle dont nous a parle Mr Van Song. Il cherchait a nous expliquer la fete des morts, celebree le 4 avril, une sorte de Toussaint locale. Au Vietnam, comme dans tout les pays bouddhistes d'Asie du Sud-Est, chaque foyer possede une maison des esprits afin d'honorer la memoire des morts et de tenir tranquille les mauvais esprits. Chacune fait l'objet d'offrandes, dont on avait du mal a comprendre pourquoi on y trouvait des photocopies de dollars, et pas seulement de dongs, la monnaie locale. L'explication etait pourtant simple... Le Vietnam s'ouvrant de nos jours de plus en plus vers l'exterieur, les morts ont eux aussi le droit de voyager, mais comment feraient-ils sans dollars? Pas bete!
Apres quelques ballades a velo dans la baie d'Halong terrestre, un bus de nuit, un de plus, nous fait parcourir les 550 km qui nous separent d'Hue, au centre du pays mais amis lecteurs, soyez patients, la suite vous sera contee au prochain episode...

Posté par erwan angelique à 11:50 - Vietnam - Permalien [#]